Type : course d'arêtes

Longueur : 1000m

Dénivelé :

Difficulté : F à PD

Accès : par le lac du Schiessrothried

Description :


l'arête des Spitzkoepfe

L'accès au lac se fait de plusieurs manières. On peut y descendre du Hohneck par le Wormspel ou par le Gaschney (30 minutes dans les 2 cas).

Il est également possible de prendre le train Colmar - Metzeral. Puis de monter par la belle vallée de la Wormsa, en passant par le lac du Fischboedle (1h30 à 2h de marche).

Du lac on emprunte le sentier (rectangle bleu) en direction du Hohneck (si on vient de là, il est inutile de descendre jusqu'au lac).

Prendre ensuite le chemin qui monte en direction du Kerbholz. On arrive rapidement sur une plateforme. A gauche on accède à un panorama sur la vallée de la Wormsa. Et à droite on aperçoit une pancarte de mise en garde marquant le début des Spitzkoepfe.


la vallée de la Wormsa

L'accès à l'arête rocheuse à proprement parler se fait après une grosse montée en suivant un semblant de chemin.

A noter qu'il y a un marquage rouge sur les arbres et rochers. Celui ci indique un sentier non balisé par le Club Vosgien qui permet de monter les Spitzkoepfe en contournant toutes les difficultés techniques. Ce sentier, qui n'en demeure pas moins très physique, peut servir de réchappe.

On quitte rapidement ce sentier pour se retrouver au pied du 1er Spitz. L'escalade ne pose aucun problème. Il y a, au besoin, de belles fissures pour y placer des coinceurs.

Il s'en suit un cheminement évident le long de l'arête, avec quelque dalle à escalader.

On arrive alors à un rappel d'une 10ène de mètres suivit d'une nouvelle dalle. Vient ensuite le passage le plus délicat. Une partie de l'arête s'étant éboulée, le reste n'est plus très stable. Il ne faut pas trop s'y attarder. Et comme il y a un chemin de randonnée en contre bas il faut se méfier de ne pas faire tomber de pierres.


La partie dangereuse ou le risque de faire tomber un rocher est important

La course se poursuit par 3 gendarmes dont l'escalade est d'autant plus difficile que l'on prend l'arête sur sa face sud.

Les Spitzkoepfe se terminent par un mur de 20 mètres suivie de quelques blocs rocheux.


Le dernier mur à escalader. Le chemin de réchappe est à gauche

Le parcours s'effectue entre 2 et 5 heures en fonction de la taille du groupe et du mode de progression.

Le retour est évident si vous êtes partie du Hohneck. Sinon vous pouvez joindre le Schaeferthal en passant sous le Hohneck, puis rentrer au Gaschney en passant soit par l'auberge du Schallern soit par la ferme auberge du Schiessroth.

Enfin, si vous avez opté pour le train, vous pouvez redescendre à Metzeral par la ferme du Kastelberg, puis celle du Kerbholz. Ensuite prendre direction du lac du Fischboedle, Mittlach et enfin la gare de Metzeral.

Facebook ColmarVertical

Connexion