Le programme de la sortie disait de "profiter des dernières journées d'automne"... Au final, nous avons profité des premières journées d'hiver, avec la naissance d'un beau manteau neigeux.

Les falaises du Gastlosen
Les falaises du Gastlosen, telles que nous les apercevions en ce mi-novembre...

Les conditions météorologiques étaient annoncées dès le départ de Colmar, avec une petite pluie fine qui ne s'est pas arrêtée du weekend. Elle s'est toute fois transformée en neige au delà de 1300m. Ce qui était quand même plus agréable.

L'escalade n'étant pas possible pour ce premier jour (mais nous ne renoncions pas à y arriver le lendemain), nous avons opté pour une randonnée (hivernal). Nous avons donc fait le "petit" tour des Gastlosen. Cela nous a quand même pris 6h de marche, le grand tour s'effectuant sur 2 journées.

Nous nous sommes ensuite installé refuge Grat, pour y passer la nuit. Il s'agit en fait plutôt d'une ancienne ferme. Nous avons donc gouté aux mets locaux et dormi au dessus de l'étable.

refuge Grat
Le refuge Grat à 1642m

Le lendemain matin, la neige ne cessant de tomber, nous abandonnons l'idée de grimper sur les falaises du Gastlosen. Nous avons donc visité château d'Oex, puis celui de Gruyère (note au passage, il n'y a pas de trou dans le gruyère... Tongue out).

Le Château de Gruyère
Le Château de Gruyère

S'en suivit la visite de la chocolaterie Cailler, où nous apprîmes que le chocolat, après s'être fait bannir par l'église fut réintroduit et considéré comme un mets aphrodisiaque...

Dégustation à la chocolaterie Cailler
Dégustation à la chocolaterie

Jusque là, notre première sortie de la saison, s'annonçait plus gustative que sportive (bon, d'accord, il y a eu une belle dernière montée jusqu'au refuge la veille...). Mais c'était sans compter sur la détermination de Pierre qui avait pris connaissance d'un site d'escalade sous un pont (!), près de Fribourg.

Et effectivement, nous avons trouvé l'endroit, mais, et surtout, nous avons pu y grimper. De belles voies ont été installées par le CAS de Fribourg. D'une longueur de 25m pour la plupart, les plus hautes s'élevait tout de même de 70m. Et comble du bonheur, elles étaient à l'abri de la pluie... Il n'en fallait pas moins pour que nous les testions.

Escalade sous un pont à Fribourg
Pierre en pleine ascension d'un pont à Fribourg

Le weekend s'est terminé sur cette activité et nous somme rentrés en début de soirée.

Un grand merci à toutes celles et tous ceux qui ont participé à cette sortie. Qui, il faut l'admettre, ont eu bien du courage à nous suivre dans notre frénésie d'envie d'escalader (grand débat de la soirée ).

Et voici quelques autres photos du séjour helvète.

Facebook ColmarVertical

Connexion