Week end Hohneck des 25 et 26 novembre 2017
Flash Info
Attention il reste des places pour le Week-end raquette de janvier, grosses chutes de neige annoncées vendredi et samedi.... Inscrivez vous rapidement ...

 colmar vertical WE 25 nov 2017 02

Un week-end randonnée et grimpe était prévu mais nous nous sommes adaptés à des conditions plutôt hivernales, le soleil faisant quand même son apparition entre deux giboulées de neige.
Nos premiers pas dans la neige cette année nous ont menés au refuge du Schaefertal sous un temps mitigé.
Après un casse-croûte généreux, le démarrage des poêles à bois et l'arrivée in extremis de Pascal, nous démarrons notre première balade ...

: dans une neige toute fraîche , tour du petit Hohneck par le sentier des pistes, descente au lac du Schiessrothried, remontée vers la Wormspel et retour par le sentier dit « des partisans ». Environ 500 m de dénivelé pour une distance de plus de 7 km en presque trois heures, avec certains passages, notamment vers la fin, plutôt sensibles, le sentier des partisans sous la neige relevant plus du jeu de piste sportif que du chemin carrossable...
Soirée à la bougie autour d’une fondue savoyarde de circonstance suivie d’une salade de fruits, le tout préparé en commun, dans une ambiance conviviale et détendue à côté des poêles ronflants.
Certains ont d’ailleurs pris le relai des poêles ce qui a été beaucoup moins apprécié dans le dortoir concerné...
Le lendemain, après un petit déjeuner varié, salé et sucré, agrémenté de la délicieuse brioche d’Aurélie (que même Yann a pu apprécier) , nous sommes partis vers 9h (un record!) pour une descente vers la grotte Dagobert en free style dans la neige tombée en abondance pendant la nuit. Sous le soleil, nous avons rejoint le début du sentier des roches (Krappenfels) pour remonter d’un bon pas vers les Trois Fours avec, tout au long de la balade, comme la veille, des groupes de chamois faciles à repérer sur fond blanc.
Sur la crête, changement radical de temps : tempête de vent qui tenait plus du blizzard que de la brise légère. C’est donc la tête dans les épaules que nous sommes passés sans nous attarder au-dessus de la Martinswand, avons longé les couloirs enneigés pour retourner au refuge. En résumé 7,5km 550m de dénivelé en 3h10.
Enfin nous avons pu nous rassasier avec les traditionnels spaghetti bolognese et nous régaler avec le pain d ‘épices au potiron moelleux de Marie avant de ranger ensemble le refuge et retourner dans la plaine.

 

Facebook ColmarVertical

Connexion